Bali : Itinéraire, 15 jours sur l'île des Dieux | Jolis Carnets

Bali : itinéraire, 15 jours sur l’île des Dieux

26 mars 2020 9 min read No Comments

Outre les taxis, les scooters et les touristes, Bali a des merveilles à offrir. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle l’île des Dieux. Imprégnée par la culture hindouiste, on retrouve des temples si atypiques. Le bleu des plages et le vert des rizières sont à couper le souffle.
Randonnée, plongée et farniente ont rythmé notre séjour et c’était tellement parfait. Retour sur notre itinéraire de ce voyage à Bali !

Jour 1 à 5 — Seminyak et
la péninsule Sud

Jour 6 à 8 Nusa Penida
Jour 9 à 11 — Gili Air
Jour 12 et 13 — Amed
Jour 14 à 17 — Ubud

Oui, nous sommes restés un peu plus de 15 jours… pour bien déconnecter et profiter, sans courir. Voici donc notre itinéraire à Bali pour découvrir les merveilles que cette île a à offrir ! Je ferai un guide pratique sur un autre article pour retrouver toutes les informations plus facilement.

JOUR 1 À 5 – SEMINYAK ET LA PÉNINSULE DU SUD

On commence par la partie assez touristique de Bali. Surtout Séminyak (enfin, Kuta doit être pire !) Cinq jours, c’était parfait pour se recaler et s’adapter au décalage horaire en profitant de la plage les premiers jours. Un cours de surf, des couchers de soleil sur la plage et aussi des temples. Sans coups de soleil c’est mieux.

Le premier temple qu’on visite lors de ce voyage c’est Tanah Lot : le temple perdu sur l’eau. Ce qu’on ne savait pas c’est qu’à Bali il y a des marées, donc lorsqu’on y va pour le coucher du soleil, le temple n’est pas posé sur l’eau. Cela nous permet quand même d’aller sur une falaise en face et admirer les couleurs du ciel changer.

La péninsule Sud — Bukit

Deux jours à Séminyak puis direction la péninsule Sud – Bukit. Les plus belles plages de Bali sont là et on prend un chauffeur pour la journée. On visite les plages emblématiques du sud : Nusa Dua, Green Bowl Beach, Melasti. Même histoire de marées, nous n’avons pas pu descendre à Green Bowl par exemple car il ne restait même pas un bout de plage. Mais la vue et ce singe sont mignons non ?

Enfin, on finit notre journée par Uluwatu Temple. Attention aux singes – ils sont sauvages et vous piquent vos affaires (notre chauffeur nous oblige à enlever nos lunettes de soleil). Surtout ne montrez pas vos dents parce que les singes considèrent ça comme une attaque. Le temple est vraiment minuscule surtout comparé à la dimension du site. C’est blindé mais les couleurs valent tellement le coup.
Puis, direction notre hôtel : on mettra un peu de temps à le trouver mais wahou! – on a adoré, notre préféré du séjour.

Pour finir ce périple dans le Sud, comme nous ne voulions toujours pas conduire de scooters, nous sommes allés à Balangan Beach qui était à 5 minutes à pieds de notre hôtel. Là aussi on a vécu un coucher de soleil spectaculaire (même si ponctué par des mariés asiatiques qui étaient photographiés et criaient tous les 2 mètres). Il faut le savoir, les belles plages de Bali au moment des couchers de soleil sont des spots pour les photos de mariage, il y a un vrai business autour de ça !

JOUR 6 À 8 – NUSA PENIDA

Les îles Nusa sont à 30min de bateau de Bali – en speed boat. On pose alors nos valises pour 3 jours à Nusa Penida. C’est la plus grande des trois et celle qui s’est le plus développé touristiquement, apparemment en 2 ans le nombre de touristes s’est démultiplié.
L’île se visite à l’Est ou à l’Ouest, il faut prévoir une journée pour chaque. Nous voulions aussi aller voir les Raies Mantas donc nous sommes partis faire du snorkelling dès le premier jour – vagues trop impressionnantes, il n’y avait pas de raies et je ne me suis même pas baignée…

De retour au port nous négocions avec un chauffeur pour aller à l’Est. Le lendemain nous aurons donc la journée pour visiter l’Ouest. Entre Diamond Beach, Atuh Beach, Kelingking, Broken Beach, nous en avons pris plein la vue. Ces endroits étaient incroyables, c’est donc normal qu’il y ait autant de monde – nous y étions aussi !

JOUR 9 À 11 – GILI AIR

Deuxième île du séjour, là aussi ce sont trois îles, où tout se fait à pieds, qui se côtoient : Gili Trawagan la fêtarde, Gili Meno la lune de miel et Gili Air l’entre-deux. Nous choisissons cette dernière et tout de suite on est transporté. On arrive au port, notre hôtel est à 2 minutes à pieds, on pose nos valises et on traverse l’île pour manger au Chill Out Restaurant. Chill caractérise donc extrêmement bien Gili Air. Repos, farniente et snorkelling.

Snorkeling depuis la plage, puis en bateau pour visiter les autres îles. Bateau « public » mais si vous avez la possibilité de faire le tour en privé c’est mieux : vous ferez le tour dans un autre sens et plus tôt ce qui permet d’éviter les autres bateaux publics et le monde. On a vu des beaux tropical fish, la Nest statue et même des tortues ! 

Et pour profiter du coucher de soleil, rien de mieux que de se poser sur les poufs dans un bar de plage (on a adoré Gili Lumbung). Balançoire et artistes qui animent les soirées, c’est juste parfait. Pour clôturer le tout, 1h de massage qui t’emmène sur une autre planète.

JOUR 12 ET 13 – AMED

Amed est un spot de plongée, et forcément on a fait de la plongée. C’est une ville d’expatriés français, et il y a des clubs de plongée un peu partout. Sur la route, on s’approche d’un club et on rencontre Hector, un normand comme mon amoureux, qui nous convainc, alors on signe pour un baptême le lendemain. La particularité de cette plongée : on part directement depuis la plage pour faire 2 plongées.

Première plongée pour s’acclimater au matériel et pendant 40min on nage avec les poissons et rencontre des magnifiques fonds marins balinais. Puis après la pause café, on repart pour cette fois découvrir l’épave USS Liberty. Finalement la nature a repris le dessus et on ne devine pas que c’est un navire mais c’est le paradis du plongeur. On a envie d’aller plus profond mais nous ne sommes qu’en baptême donc prochaine fois on passe notre PADI (tiens je devrais l’ajouter sur ma bucket list !) et on pourra aller explorer davantage les fonds.

JOUR 14 À 17 – UBUD

La route Amed-Ubud est assez longue, donc on décide de s’arrêter visiter les temples alentours. Le plus connu c’est Pura Lempuyang – véritable spot Instagram, des balinais sont donc installés pour te prendre en photo devant cette porte qui se reflète sur un lac. En fait, ils utilisent un mirroir et il faut faire plus de 2h de queue (alors qu’on est arrivé à 10h !) pour avoir sa photo… Ce sera sans nous, on s’en va découvrir Tirta Gangga.

Tirta Gangga, palais aquatique par excellence, nous a surpris. On s’y attendait, comme partout à Bali, il faut arriver tôt, voire très tôt. Dès le premier bassin on voit des poissons énormes ! Après avoir traversé le bassin principal sur les dalles de pierre et on comprend très vite pourquoi les poissons sont aussi gros : tous les gens qui traversent leur donnent à manger pour qu’ils soient sur leur photo. C’est marrant de traverser, on prend notre temps et puis, direction Ubud.

Dernier arrêt de ce séjour. 4 jours c’est peut-être beaucoup mais on voulait finir tranquillement les vacances et ne pas rentrer épuisés comme ça a pu être le cas après le Mexique – 17 jours au Yucatan, pas 2 nuits consécutives dans le même hôtel (oui j’exagère, mais j’en suis pas loin !).
Ubud, la ville du Yoga, des bowls et des singes. Et bien, on n’aura ni fait de yoga, ni mangé de bowls, ni vu de singes (de loin si, on ne peut pas les louper). Bref, on part explorer Ubud et ses alentours : les Rice Terraces de Jatiluwih et Tegallalang, l’ascension du Mont Batur, d’autres temples et du shopping au marché.

Les Rice Terraces

Les Rice Terraces sont magnifiques. Nous visitons d’abord Jatiluwih – sous la pluie, certes – mais quelle claque ! C’est hyper grand , on aperçoit des balinais qui font la récolte et on peut se balader dans les rizières. On n’est pas très à l’aise sur la parcelle de terre et on ne reste pas très longtemps à cause de la pluie. Mais qu’est-ce que c’était beau !

On visitera ensuite celles de Tegallalang, quelle déception ! Si vous comptez voir les deux, je vous conseille vraiment de commencer par Tegallalang. Elles sont beaucoup plus petites, très aménagées et pas du tout sauvages. Je pense qu’il y a plusieurs entrées car nous avons fait le tour très rapidement et nous n’avons pas dû payer les locaux pour continuer notre visite. A voir, mais avant Jatiluwih !

LE Volcan : Mont Batur

Réveil à 1h du matin, départ à 2h. Il faut absolument vivre cette expérience de grimper le mont Batur et admirer le lever du soleil. Donc, on embarque dans un minibus, qui passe chercher les 10 autres personnes avec qui nous allons faire l’ascension. Premier stop pour prendre un « petit dej » et on repart. Trois guides nous attendent à l’entrée, ils nous donnent des lampes de poche et c’est parti ! Après un peu plus d’1h de marche on arrive au sommet. Le soleil est déjà en train de se lever mais c’est un vrai spectacle, ça vaut le détour ! Le haut du volcan au dessus des nuages qui cachent la ville et les premiers rayons du soleil qui nous réchauffent, c’est une expérience vraiment cool. C’est donc vraiment à faire !

Les Temples

Et on finit ce séjour par les temples : Gunung Kawi, Ulun Danu et Tirta Empul. Les trois sont très différents mais presque incontournables. Sauf peut-être Ulun Danu. On y est allé car c’est près de Jatiluwih, mais quand on a fait Tanah Lot et Uluwatu, celui-ci ressemble un peu – même si la vue sur le lac est très belle !

C’est très sportif pour descendre jusqu’à Gunung Kawi – on a mal aux cuisses, surtout après le Mont Batur ! 200 marches plus tard, et après avoir croisé beaucoup de balinais qui descendaient avec des offrandes sur la tête on arrive comme dans la jungle. Les 5 pagodes taillées dans la pierre sont impressionnantes et tous les balinais habillés en tenue traditionnelle, on sent la culture hindouiste. On n’ose pas, on veut respecter mais on profite de cet instant.

Le meilleur pour la fin, Tirta Empul et ses sources sacrées. On y était donc un dimanche et balinais et touristes se côtoient dans ces bassins pour se purifier. Personnellement, je ne me sentais pas à l’aise de faire ce rituel mais c’était un joli moment à découvrir.



C’est déjà la fin des vacances ! L’itinéraire pour découvrir Bali n’est peut être pas parfait mais nous avons beaucoup aimé ce voyage.
Et vous, vous êtes déjà allés à Bali ? Des recommandations ?



Envie de visiter Bali,
épinglez l’itinéraire sur Pinterest !

No Comments

Leave a Reply

×