Guadeloupe : mes incontournables pour visiter l'île papillon | Jolis Carnets

Guadeloupe : mes incontournables pour visiter l’île papillon

2 juin 2020 8 min read No Comments

Du soleil en hiver ? Direction les caraïbes et en France. Parce que même si c’est loin, et qu’on prend l’avion, cela reste la France ! Pour fêter le nouvel an, on est parti avec 10 copains et on a découvert la Guadeloupe.
Coup de coeur, j’y retournerai pour photographier ses couleurs luxuriantes : entre vert, bleu turquoise et nuances d’épices. Activités variées, il y a bien plus que les plages et beaucoup d’endroits pas encore visités. Retour sur mes incontournables à faire en Guadeloupe — ou l’île papillon.

Pour fêter la nouvelle année 2019, nous sommes partis à 12 en Guadeloupe. On a pris l’avion, loué un Airbnb et on avait les pieds dans le sable en plein hiver ! L’île est séparée en deux (les deux ailes du papillon) : Basse-Terre et Grande-Terre. Nous logions tout au sud à Gourbeyre (à deux minutes de Trois-Rivières) et nous ne sommes pas trop allés sur Grande-Terre. Je vous explique tout cela dans un guide pratique. En attendant, retour sur les choses à voir en Guadeloupe, et mes incontournables (sans les plages). Ce n’est pas un classement mais plutôt les jolies choses à voir et à faire !


1 — Allée Dumanoir

On commence avec des palmiers et cette allée incontournable en Guadeloupe : l’allée Dumanoir. Longue de plus d’un kilomètre, elle compte plus de 400 palmiers royaux. C’est sur la route pour aller de Basse-Terre à Grande-Terre, à Capesterre-Belle-Eau exactement. Parallèle à une voie rapide, on peut s’arrêter faire deux-trois clichés puis repartir très facilement. Vous pouvez également faire votre sport puisqu’un parcours de santé y est aménagé.


2 — Le volcan de la Soufrière

L’ascension du volcan de la Soufrière est sportive. Le toit de la Guadeloupe ou encore « La Vieille Dame » culmine à 1467m et est très venteux. On le voyait depuis notre maison et c’était toujours couvert. L’avant-dernier jour de notre voyage on a donc décidé de se lever tôt et tenter l’aventure. Prévoyez de bonnes chaussures, de l’eau, de quoi vous couvrir et un maillot de bain (pour profiter d’un bain dans les sources chaudes des Bains Jaunes après votre randonnée).

On se gare au parking des Bains Jaunes avant 9h et on part sous le soleil. Le début est aménagé avec des escaliers plus ou moins hauts et plus ou moins larges — mon petit 1m54 a souffert ! Puis on arrive vraiment dans un sentier et la randonnée commence, c’est plus simple pour moi. On a vraiment de la chance, ce n’est pas trop couvert. Mais j’ai parlé trop vite puisque plus on grimpait, plus le vent était fort. On escalade jusqu’au cratère (oui, l’arrivée au sommet se mérite). La fumée du cratère, l’odeur de souffre, et la grêle. Oui, on a eu droit à de la grêle, donc autant vous dire que l’on est pas resté très longtemps sur les hauteurs et on est reparti aussi vite qu’on était arrivé.

On nous avait dit qu’il fallait environ 4h aller-retour, on l’a fait en 2h30. A cause de la grêle, on est descendu très vite. On a quand même fait une petite baignade dans les bains jaunes — chauffés par le volcan.

L’accès et le parking sont gratuits mais il n’y a pas beaucoup de places donc venez tôt. Néanmoins, vous pouvez organiser votre randonnée avec un guide. D’ailleurs, il y a un deuxième chemin avant le passage à escalader. Nous voulions le prendre pour redescendre mais à cause de la grêle on ne voulait pas perdre de temps donc on a pris le même qu’à l’aller.


3 — Le Jardin Botanique de Deshaies

Faune et flore tropicales, le jardin botanique de Deshaies vaut le détour. En une bonne heure de balade on peut voir des perroquets, des flamants roses, des poissons et des plantes et arbres tous plus impressionnants et surprenants les uns que les autres. On a également une vue imprenable sur la mer des Caraïbes et la villa du jardin (ayant appartenu à Coluche) qui peut même vous accueillir pour un séjour ! Retour en photos avec des copains qui jouent à cache cache.

Horaires | Tous les jours, de 9h à 16h30 (fermeture à 17h30).
Prix | 15€90 par adulte.


4 — Plongée dans la réserve Cousteau

Le meilleur spot de plongée (et de snorkelling) est à Malendure — la réserve Cousteau. On a fait un baptême de plongée et c’était magique. C’est ici, je crois que je suis devenue vraiment accro à la plongée. On part en bateau (10 minutes) jusqu’aux îlets Pigeon et on passe à tour de rôle avec notre moniteur et nos bouteilles. Et en attendant on peut profiter pour faire du snorkelling autour du bateau. Ce qui est top à Malendure c’est que l’on peut voir les tortues depuis la plage aussi ! Pas de GoPro donc pas de photos sous-marine mais qu’est-ce que j’aime admirer les fonds marins.

? | Centre des îlets, mais il y a plein d’autres centres le long de la plage.
Prix | 47€ pour les 2 heures.
Je vous conseille de réserver, surtout en période de vacances scolaires (on n’avait pas anticipé et cela a décalé nos plans mais on a quand même trouvé notre bonheur et on était 12 !)


5 — Saut d’Acomat

A quelques minutes de la plage Malendure, cette petite cascade vaut le détour. Son eau bleu laiteuse est facilement accessible (enfin, prévoyez des baskets quand même parce que la descente est raide et un peu glissante : vous serez plus à l’aise qu’en sandales). Une fois descendu, en un quart d’heure environ, on suit un petit chemin et on traverse la rivière pour arriver à la cascade du Saut d’Acomat. Une petite baignade dans l’eau fraiche qui fait du bien, mais attention au courant qui peut devenir dangereux pour vous.


6 — Les Saintes

Mon plus gros coup de coeur (et du coup vraiment incontournable) en Guadeloupe, j’ai nommé Les Saintes. Îles au large de Trois Rivières, on y est allé une journée. Et c’était trop court ! Plages à l’eau turquoise, île calme et sans voiture, vieux bourg. C’est faisable en une journée, mais je crois qu’on profite davantage de l’ambiance si on y reste plusieurs jours. Je ferai un article dédié aux Saintes et aux plages de la Guadeloupe.

7 — Les chutes du Carbet

Les Chutes du Carbet, au nombre de trois, offre une nouvelle randonnée au sein de la forêt tropicale. Les trois cascades sont différentes et sont plus ou moins faciles d’accès :
— la première et la plus haute plonge à 115 mètres de hauteur et il faudra compter 3h A/R de marche.
— la deuxième (celle que nous avons vu) n’est qu’à 45 minutes de marche et offre une vue extraordinaire de cette cascade de 110 mètres de haut.
— enfin, la troisième est la plus difficile d’accès : 4 bonnes heures de marche pour une cascade de 20 mètres de haut mais avec le plus gros et impressionnant débit de Guadeloupe.

Pour visiter ces cascades, une petite contribution vous sera demandé à l’entrée, 2€50 par personnes (ou 1€80 pour les groupes de plus de 8 personnes). Aussi, les récents tremblements de terre ne facilitent pas l’accès aux cascades. Depuis 2008, la troisième est d’ailleurs inaccessible aux voyageurs puisque l’accès est complètement interdit. Et, lorsque nous y sommes allés, il pleuvait et seule la deuxième chute était accessible.

Donc renseignez-vous avant de venir pour connaitre les cascades ouvertes ou non. La deuxième est quasiment toujours ouvertes puisqu’elle a été aménagée et facilite ainsi l’accès aux personnes handicapées. On a quand même bien profité, presque seuls dans le parc national, et avec une ambiance brumeuse pour découvrir cette cascade !


7 bis — Le Bassin Paradise

Sur la route menant à l’entrée de la randonnée pour admirer les chutes du Carbet, vous pouvez descendre jusqu’au bassin Paradise. Une petite pancarte indique l’entrée de cette petite balade pas trop difficile mais attention ça glisse — surtout après la pluie ! Ce bassin est en fait une source d’eau chaude et cela doit être très agréable après toutes les randonnées (Chutes du Carbet et accès au bassin). On n’a pas gouté à cette eau chaude (32°C) puisque ce n’était pas prévu mais je vous conseille d’y aller !


8 — Les marchés aux épices

On en a fait deux : à Saint Anne et à Pointe-à-Pitre. Senteurs et saveurs se mêlent pour laisser place à l’achat du souvenirs. Des épices en tout genre, de la vanille, du rhum (qu’on n’a pas acheté sur les marchés), des fruits ou de la confiture et des piments. Et puis, prendre le temps de discuter avec ces gens si gentils qui nous donnent même leur recette pour réussir le poulet colombo à la maison !


9 — Rhumerie Longueteau

Même si vous n’êtes pas amateur de rhum (comme moi !), il faut visiter une rhumerie. Nous avons choisi de visiter la distillerie Longueteau parce que c’est la plus ancienne de Guadeloupe. Elle date des années 1900. Malheureusement, nous n’avons pas eu droit à une visite guidée car la production n’avait pas commencée mais on a vu les champs de canne à sucre, les machines impressionnantes et le domaine. Puis, au-delà de la visite, c’est surtout la dégustation que les copains attendaient ! Là aussi, on en profite pour ramener des souvenirs : du rhum arrangé à la passion ou à l’ananas, de la crème de rhum, et des bouteilles de dégustation (blanc, ambré, épicé).

Horaires | Du lundi au samedi de 09h à 13h et 14h à 18h. Accueil le dimanche de 09h à 13h uniquement du 15 Décembre au 30 Avril.
Prix | gratuit. Il y a des visites guidées (6 par jour) mais je ne sais pas si elles sont payantes ou non et elles ne sont pas faites toute l’année.


10 — Vieux Fort

Pour notre dernier coucher de soleil, on est allé à Vieux Fort (enfin, pas tout le monde — les autres buvaient du Rhum dans la piscine, coucou les copains !). Vieux-Fort est tout au Sud de Basse-Terre, les couleurs étaient sublimes et ça clôturait très bien notre voyage.



Condensés de jolis endroits et incontournables, nous n’avons malheureusement pas eu le temps de tout visiter en Guadeloupe. Mais, nous y retournerons surtout pour découvrir la cascade aux Ecrevisses, la pointe des châteaux à Saint-François, la route de la traversée sur Basse-Terre, et aussi le joli cimetière Morne à l’Eau. Sans oublier, découvrir d’autres plages de sable blanc (et noir !) et profiter des couchers de soleil toujours plus sublimes les uns que les autres !

Et vous, êtes-vous déjà allés en Guadeloupe ? Qu’est-ce que vous avez préféré ?
Je vous dis à bientôt pour la suite du voyage guadeloupéen !



Pour un voyage en France et au soleil en hiver,
épinglez mes incontournables pour visiter la Guadeloupe sur Pinterest !

No Comments

Leave a Reply

×